CR DP EIV BOURGOGNE

Share Button

EIV BOURGOGNE

Compte rendu DP du 14/10/2016

Déclaration préliminaire de la CFDT: Télécharger le PDF

1° La délégation CFDT remarque qu’à ce jour les postes d’Assistant DPX au secteur signalisation et DBC ne sont toujours pas occupés. Comment sont réparties les tâches de ces 2 postes d’Adpx ? Cette situation perdure depuis plusieurs mois, la direction compte-t-elle trouver une solution en embauchant 2 personnes ?

A ce jour, seul le poste d’assistant DPX du secteur DBC n’a pas été remplacé et ne le sera pas. Comme indiqué aux équipes concernées et comme évoqué lors d’une précédente DP, les missions de ce dernier ont en effet été transférées à l’assistant DPX du secteur signalisation et au RDPX du secteur. Depuis presque 2 mois que ce transfert de missions a été opéré, le fonctionnement est jugé de tous comme étant satisfaisant.A noter qu’à compter du 1er novembre, lorsque le RDPX prendra le poste de DPX des secteurs Signalisation / DBC, un nouvel ADPX sera recruté (une session de recrutement a eu lieu le 7 septembre et une personne a été envoyée à l’agence de recrutement à l’issue de celle-ci).

La délégation CFDT a soulevé un réel problème de transfert de charge sur l’ensemble des agents lors d’une suppression de poste. La Direction s’engage à trouver une solution au sein du secteur Signalisation. Le DU est intervenu en séance  pour nous répondre plus précisément sur le sujet.

2° La Délégation CFDT demande si un agent refusant un EIF avec son DPx a l’obligation de faire une lettre expliquant ses raisons ?

L’EIF est un acte managérial, il faudra au cas par cas étudier les situations de refus.

3°  La délégation CFDT demande un point complet sur les CDD et intérimaires à l’EIV Bourgogne. La Délégation CFDT aimerait savoir l’avenir des CDD à l’atelier 1.

A ce jour, la direction nous annonce qu’à l’EIVBG nous avons :

  • 4 intérimaires
  • 10 CDD

La question concernant l’avenir des CDD à l’atelier 1 reste en suspens pour le moment.

La délégation CFDT trouve inacceptable que la situation d’embauches d’emplois précaires perdure, en sachant que les motifs sont toujours les mêmes depuis des années c’est-à-dire “pas de vision pour l’année prochaine”.

 4°  La délégation CFDT demande pour quelles raisons  les horaires du médecin de soin ne sont pas communiqués officiellement ?

La Direction annonce qu’une communication a été réalisée.

5° La délégation CFDT aimerait savoir si la direction est bien consciente des nombreux départs au magasin sur le site des Laumes (environs 6 à 7 départs jusqu’en 2018) ?

1 seul départ est enregistré pour la fin de l’année. Le remplacement a été effectué par une embauche par anticipation en septembre.

La direction est bien consciente des futurs départs : une autre embauche par anticipation est en cours.

Nous avons à monter un vivier et développer les polyvalences pour palier à ces départs à venir.

La délégation CFDT restera vigilante sur le sujet.

6°  La délégation CFDT aimerait savoir si la direction a prévu des embauches au secteur cuivre dû au manque de personnel adapté à la charge de travail, et anticiper les départs en retraite de 2017.

Non prévu à ce jour. L’embauche d’un CDI compensera le départ de Mr Schiavon prévu cette année.

La délégation CFDT demande à nouveau d’anticiper les 2 départs de juillet 2017.

7° La délégation CFDT souhaite savoir la position de la direction concernant le port des vêtements haute visibilité en atelier (site des Laumes, site de Saulon) ? Il a été entendu que les agents devraient travailler en tenue haute visibilité (site de Saulon) même en atelier. Et ses tenues sont-elles conformes aux différents travaux (meulage, soudure etc…).

Le document unique a été revu pour mieux prendre en compte les risques liés à la visibilité en dehors des cheminements. Les tenues sélectionnées sont conformes aux exigences des différents métiers.

8° La délégation CFDT demande un point sur les embauches, et les recrutements en cours et à venir à l’EIV Bourgogne.

A ce jour, 18 embauches actées sur 2016 :

  • 3 embauches à l’UP1
  • 3 embauches en cours de réalisation à l’UP2
  • 6 embauches à l’UP3 dont 2 en cours de réalisation
  • 2 embauches à l’UP4
  • 2 embauches au Pôle Technique dont 1 en cours de réalisation
  • 1 embauche au pôle GEF
  • 1 embauche à venir au Magasin

9° La délégation CFDT demande à ce jour le chiffre de notre MLA d’effectifs réelle ? Et comment la direction va compenser cet écart avec notre MLA de 395 annoncée en début d’année.

La MLA à date est d’environ 390 et sera entre 391 et 392 d’ici la fin de l’année. Cet écart avec le budget est essentiellement dû à la baisse de la charge mécanique de l’UP4 et donc le non remplacement des agents « prêtés » pour la production de LRS. Dans une moindre mesure, les vacances des postes DPX signalisation, comptable Saulon, méthodes contribuent pour environ -1.

10° La délégation CFDT demande la liste des postes qui vont être supprimés en 2016 à l’EIV Bourgogne.

Il n’y a pas de suivi de suppressions de postes car ceux-ci peuvent être remodelés ou réaffectés en fonction des besoins opérationnels et des variations de charge par secteur.

11° La délégation CFDT demande à la direction pourquoi le robot à l’atelier 1 ne tourne pas depuis plusieurs mois ?

La Direction nous annonce qu’il n’y a pas eu de commande pour cette fin d’année, seul 23 poteaux sont en commande. Pour comparaison en 2014, à la même période il y en avait 67 au portefeuille.

Télécharger le PDF

Vos délégués syndicaux
Vincent Vauvilliers, Olivier Richard
Léa Mangonneaux, Adeline Aubert
Hervé Lavoine, Jonathan Martins