EIV BOURGOGNE Compte Rendu DP du 03.02.2017

Share Button

EIV BOURGOGNE Compte Rendu DP du  03.02.2017

 

Déclaration préliminaire de la CFDT

 

  • La délégation CFDT demande un point précis sur le nombre d’embauches prévues pour 2017, et les recrutements en cours et à venir à l’EIV Bourgogne.

 

La Direction nous annonce que 24 embauches (minimum) sont prévues à l’EIVBG pour 2017.

UP 1 et UP2: 8

UP 3 et UP 4: 10

Pôles transverses: 6

La délégation CFDT est surprise de cette réponse, en effet en restitution de CODIR il était annoncé qu’il y aurait 28 embauches sur 2017. Nous resterons vigilants sur les embauches et qu’au fil de l’année ce nombre soit respecté.

  • La délégation CFDT constate que des secteurs sont en difficultés en termes d’effectifs suite à des mutations ou départ en retraite, quelle est la position de la Direction en termes d’embauches. En effet, il a été annoncé une charge de 109% au secteur moteur avec un agent qui part au secteur verrous, des départs prévus ou déjà effectués au secteur qualité, emballage, pôle GEF et Directorat SES. Nous attendons des réponses claires et précises sur ses remplacements.

 

Aucune embauche prévue au secteur moteur. La direction estime que l’effectif actuel est suffisant pour maintenir la charge de travail de ce secteur malgré la mutation d’un des agents au secteur verrous.

Au directorat, une embauche a été effectuée pour le remplacement de Laurent Maillet et un avenir pour le remplacement de Dominique Lahaye.

Concernant le pôle GEF, aucune remonté de difficulté en termes d’effectif a été apporté par la Direction.

 

La délégation CFDT suivra de près la charge au secteur moteur et au pôle GEF ( pas de remplacement de Franck Félicien ) . En ce qui concerne l’emballage Jean-luc Gallois n’a pas été remplacé…La délégation CFDT réaffirme que la Direction supprime bien des postes au sein de notre établissement.

 

  • La délégation CFDT souhaite des renseignements complémentaires concernant le démarrage de l’école relais. En effet, à ce jour un seul agent a été retenu malgré les multiples sessions. L’école débutera t-elle en février comme annoncé lors de la dernière DP. De plus, la Délégation s’interroge sur le niveau d’étude requis pour intégrer cette école ? Il a été entendu en point 5’ que des niveaux BTS étaient demandés. Seront-ils bien embauchés comme ATTTS ? Quel parcours professionnel leur sera proposé

L’ouverture de l’école est prévue le 20/02/2017. Cette date d’ouverture a été reculée de 2 semaines suite aux difficultés de recrutements.

La direction nous informe que 5 personnes ont réussi les tests d’embauches. 3 d’entre eux arriveront le 20/02/17 et les 2 autres le 01/03/17 car ils ont des délais de préavis à respecter auprès de leurs anciens employeurs.

 

Aucun BAC+ 2 n’a été embauché pour les relais.

 

La délégation CFDT demande si des agents ayant un BTS seront embauchés dans l’établissement sur un cursus d’attaché opérateur, la direction nous réponds que non. Les métiers stipulés dans le RH292 sont bien définis.

 

  • La délégation CFDT demande si des contrats d’embauches de type emploi d’avenir ou Hantrain vont être signés à l’EIV BOURGOGNE.

 

A ce jour, aucunes embauches de type Emploi d’avenir ou Hantrain d’actées sur l’établissement.

La Direction annonce qu’éventuellement un contrat emploi avenir serait envisageable au magasin. Nous relancerons ce sujet.

 

  • La délégation CFDT demande un point sur les mutations internes et externes, et si des mouvements de personnel vont avoir lieu au sein de l’établissement.

 

La direction nous annonce 6 mutations sortantes actées et effectuées sur le 1er trimestre 2017.

Une mutation entrante au pôle GEF au 01/01/2017

3 agents ont été entretenus par la RRH pour une éventuelle mutation.

 

  • La délégation CFDT demande un point complet sur l’avenir des CDD et intérimaires à l’EIV Bourgogne.

 

La Direction reste sur sa position, l’embauche des CDD en CDI ne sera pas systématique.

 

Suite à notre DCI du 25/01/2017, la délégation CFDT avait demandé le prolongement des CDD. Seuls trois CDD ont été prolongés dont un au secteur cuivre jusqu’au 31/03/2017.

 

  • La délégation CFDT demande à connaître le nombre de demandes de départ à la retraite et de CPA connu à ce jour.

 

13 départs en retraite sur 2017 dont 3 en fin de CPA.

 

  • La délégation CFDT demande de nous communiquer le cadre d’organisation de notre établissement sur chacune des qualifications appartenant aux collèges Exécution et Maîtrise ainsi que la liste des contractuels avec la qualification correspondante.

Le CO de l’établissement sera fourni dans le cadre de l’exercice de notation.

 

Il a été retardé suite à la NAC de Novembre 2016. Nous avons demandé les listings des contractuels annexe C avec le grade correspondant au cadre permanent ainsi que les Annexes A1.

 

  • La délégation CFDT demande la liste des postes non pourvus à l’EIVBG.

Les postes non pourvus à l’EIVBG sont :

  • DPX à l’UP2 (mais qui sera recouvert au 20/02)
  • Poste au Directorat (prochainement couvert)

 

  • La délégation CFDT demande à la Direction la liste des postes supprimés et crées à l’EIV Bourgogne.

 

A ce jour, 4 postes ont été supprimés sur 2016 puis 2 sur 2017. Une liste nous sera transmise prochainement.

 

La délégation CFDT déplore le fait qu’il n’y a aucune création de poste à ce jour.

 

  • La délégation CFDT souhaite connaître l’écart entre le chiffre de la MLA annoncée en début d’année 2016 et le chiffre de notre MLA réelle à fin décembre 2016. De plus, nous demandons à ce jour le chiffre de notre MLA prévue pour 2017.

 

La MLA du budget 2017 est de 388, au 31/01/17 la MLA est à 381.

En comparaison avec 2016 le budget de la MLA était de 395 avec un réel de 390 à fin décembre 2016.

Sur la base des mutations et départs en retraite estimés, il est prévu 24 entrées minimum (embauches et mutations entrantes).

 

  • La délégation CFDT demande comment l’établissement compte t’il définir les postes éligibles au forfait jours.

 

Les négociations nationales ont repris et les modalités d’application ne sont pas arrêtées.

 

  • La délégation CFDT demande à la Direction de restituer à l’ensemble des agents les modalités concernant la prise des RP

 

Il est rappelé, suite au RH0046, que les RP peuvent être posé du lundi au vendredi.

 

Nous sommes un des seuls établissements à le faire depuis cette année, la délégation CFDT se réjouie de cette avancée.

 

  • La délégation CFDT demande à la Direction si la formation sur les principes fondamentaux relatifs au processus de notation (cadre permanent et contractuel) à la ligne managériale a bien été effectuée.

 

La Direction n’a pas pu faire intervenir un professionnel, faute de disponibilité, pour faire cette formation, de ce fait la RRH se charge de faire des rappels sur les principes fondamentaux et a veillé à ce que les nouveaux DPX soient accompagnés.

 

  • La délégation CFDT demande qu’un rappel soit fait sur les restitutions de CODIR qui ne sont pas faites systématiquement aux agents.

 

La restitution de CODIR n’a pas de caractère obligatoire au sein de l’établissement.

 

  • La délégation CFDT demande une restitution « à chaud » du bilan de l’audit ASNO.

 

La restitution a été effectuée le 30/01, un projet de rapport devrait être transmis au DET le 02/02.

 

  • La délégation CFDT demande à la Direction de trouver une solution concernant les agents venant de Dijon pendant les travaux de voies qui font des journées de 9h, et qui rendront des compteurs temps au-delà des +9h autorisés. La délégation CFDT propose de mettre, à titre exceptionnel, le temps supplémentaire en temps compensé qu’ils utiliseront comme ils le désirent.

 

Aucun aménagement d’horaire n’est prévu par la Direction pendant les travaux.

 

  • La délégation CFDT demande pourquoi certains agents n’ont toujours pas de sessions Windows alors qu’il avait été annoncé que tout le monde en aurait une. Quelles sont les modalités d’attributions.

 

Il n’est pas prévu d’accès aux sessions Windows pour tous les agents en revanche chaque agent à une boite mail. Des bornes sont accessibles à divers lieux afin que les agents puissent consulter leur emails, poser leur congés.

 

  • Pourquoi la direction utilise un véhicule de l’EIV le week-end ? (C4 en décembre 2016) les discours sur l’éthique et la déontologie n’est-il pas faussé par la direction elle-même ?

 

La Direction nous annonce que le véhicule a été utilisé le week-end pour aller faire le plein d’essence (agent pôle QSE) afin de pouvoir aller chercher un auditeur le lundi suivant.

 

La Délégation CFDT ne conçoit pas ce genre de pratique. En cas d’accident, comment l’agent est assuré. Un tableau de service a-t-il été établi? La réponse reste plus que douteuse !!!!!! L’agent aurait pu faire le plein d’essence le lundi matin en allant chercher l’auditeur.

 

  • La délégation CFDT demande un point complet de la sous-traitance à l’EIV Bourgogne. De plus, il a été constaté au secteur métrologie un problème de gestion des appareils de mesures envoyées en sous-traitance concernant les délais de vérification, qui se compte sur plusieurs mois et de ce faite bloque la production de ce secteur.

 

La Direction a pris connaissance du sujet et va se mettre en relation avec le sous-traitant pour connaitre les raisons des délais de vérifications aussi long.

 

 

  • La délégation CFDT demande à la Direction quelles sont les charges prévues pour 2017 à l’EIV Bourgogne par secteur.

 

Plan de Production

Réalisé 2016 Plan pour 2017
Relais 49 258h 49 533h
Mécanismes 20 175h 23 067h
Electromécanique 20 424h 20 100h
Signalisation / DBC 26 108h 24 362h
Micro info + Alim/metro 25 136h 22 794h
Engins Spéciaux 27 902h 28 630h
Radio 25 626h 9 310h
Total UP1 89 857h 92 700h
Total UP2 114 218h 111 506h
     
Soudure Total UP3 2483km 2126km
Soudure LRS 2183km 1926km
Soudure RRD 300km 200km
Tri RRD 48 708m 117 000m
Mécanique UP4 34 510h 38000h

 

 

 

Vos délégués syndicaux

Vincent Vauvilliers, Olivier Richard

Léa Mangonneaux, Adeline Aubert

Hervé Lavoine, Jonathan Martins

AS : Fabrice Chambelland

Télécharger le PDF